Promotions

Catégories

Revue de Presse de l'Année 2010

N’hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone au  09 53 85 65 75 (coût d’un appel local).

 

 


Mission enfance
, opérateur terrain » spécialisé dans l’assistance et l’aide scolaire aux enfants démunis continue de multiplier les actions afin de récolter des fonds

Pour atteindre leur objectif opérationnel :créer ou renforcer les systèmes scolaires locaux afin de rendre effective la scolarisation des enfants dans des régions difficiles, cette fois c’est une vente de bijoux de la créatrice italienne Ursula Quagliarini Sansoni qui sera organisée les 25 et 26 novembre de 10h00 à 18h00 au 19 de l’avenue des papalins  ( A côté de l'Hôtel Columbus à Fontvieille )

Mission Enfance espère que cette vente avant les fêtes de Noël sera l’occasion pour un public nombreux de faire ses cadeaux de Noël en faisant une bonne action pour l’enfance défavorisée !!
Pour toute information, contacter Mission Enfance au : +377.92.05.32.03

 

Nicole Richie
Nicole Richie va lancer une ligne de bijoux et elle collaborera avec la société Mouawad, déjà responsable de la ligne de bijoux du mannequin Heidi Klum. Si ça marche pour la collection de Nicole (disponible à la vente cet automne), il est prévu qu’elle se lance dans la foulée dans les vêtements pour enfants (comme Katie Holmes) et la parfumerie (comme sa comparse Paris Hilton).

Taub Inculpé pour le Grand Vol, fraude à l'assurance

Alfred Avi Taub, un ancien négociant en diamants à New York, a été inculpé et arrêté pour avoir volé 3 millions de dollars de marchandises qui lui sont expédiés par d'autres concessionnaires et prétendant faussement qu'il avait été privé de 1 million de dollars de diamants qui lui a été donnée sur mémo. Taub a été accusé de vol grand, pénale la possession de biens volés, la fraude à l'assurance, de rapports et faussement un incident. New York District procureur adjoint Hope Korenstein dit que le juge Taub ont fui en Israël après la prise de 70 diamants de 45 concessionnaires et elle a fait valoir que Taub est un risque de vol.
Défenseur James Roth toutefois dit Taub retourné aux États-Unis volontairement.


Les 4C du diamant
Comme pour l’or, l’appréciation d’un diamant se fait grâce a plusieurs critères . Sa description se fait par la définition des 4C : Carat (le poids), Clarity (la pureté), Color (la couleur), Cut (la taille).

Le poids
L'unité de poids des diamants est le carat, équivalent à 0,20 grammes. En dessous d'un carat, et contient 100 'points' égales. Avec une précision à 1/100000 de carat, les balances IGI sont d'une très grande précision.. 
Le poids de la pierre détermine sa grosseur, donc son diamètre. Le poids est retranscrit sur le rapport d'expertise jusqu'à deux décimales après la virgule
La pureté
Pour évaluer la pureté d'un diamant, il faut étudier le nombre, la position et la nature des inclusions que comporte la pierre. Les degrés de pureté des diamants sont classifiés par des normes internationales de IF à SI :

- IF Internally Flawless 
"Pur à la loupe" sous agrandissement x10. Le diamant doit être exempt d'inclusion.


- VVS Very Very Small inclusion(s) - Très Très Petite(s) Inclusion(s) 
Très difficilement visible(s) à la loupe grossissant x10.


- VS Very Small inclusion(s) - Très Petite(s) Inclusion(s) 
Difficile(s) à trouver à la loupe x10.


- SI Small Inclusion(s) - Petite(s) Inclusion(s) 
Facilement visible(s) à la loupe x10 et n'affectant pas la brillance. 



- I1 Included (Inclusions) - Piqué 1 
Visibles à l'oeil nu et affectant légèrement la brillance.


- I2 et I3- Piqué 2 et 3 
Inclusions plus grandes et/ou nombreuses, visibles à l'oeil nu et diminuant la brillance, nettement pour les I3.
La couleur
La très grande majorité de diamants se classe dans la série dite "cape" (en anglais), qui varie de l'incolore parfait à une légère teinte de jaune (de D à N) . Afin de déterminer la couleur exacte, tous les diamants soumis à une analyse, sont comparés à une série de pierres étalons dont les nuances vont du D, incolore, au Z, jaunâtre. Les autres teintes (orange, bleu, rose) sont appelées « fantaisies », mais sont quand même dites naturelles
La taille
C'est le paramètre qui fait sortir de la pierre une brillance et un éclat qui mettent en valeur le diamant. Il ne s'agit pas de la dimension du diamant, mais son polissage, ses proportions et sa symétrie, qui ont un impact direct sur sa vie et sa brillance. 
C'est l'art de la taille n’est pas respecté la beauté de la pierre en sera lourdement

 

Gem Diamonds terminé 2007 avec un bénéfice de 23,23 millions $ stimulée par une augmentation de la production à sa mine de Letseng au Lesotho, et des prix plus élevés obtenus pour les plus grands diamants bruts au cours de l'année. Chiffre d'affaires $ 152,44 millions pour 2007, dont la majorité provenaient de la mine de Letseng au Lesotho.

La production de Letseng ont augmenté de 35 pour cent à 73916 carats, dont Gem Diamonds carats vendu pour 60234 $ 132,57 millions, soit une moyenne de 2201 $
par carat. Les prix moyens réalisés sur des pierres ont augmenté Letseng
environ 37 pour cent en 2007 par rapport à l'année précédente.

Au cours du premier trimestre de 2008, Letseng la production a chuté de 17 pour cent à 13268 carats. Gem diamants vendu 10921 carats pour 23.05 millions $, ou 2,111 $ par carat, dans les trois mois se terminant Mars 31, 2008.

 

De Beers-DTC a augmenté les prix des diamants bruts par une moyenne de 8,5% jusqu'à maintenant en 2008. Attention, erreur moyenne est de la taille des pierres fines de qualité en pleine expansion tandis que les petites qualités commerciales diminué. DTC plus fortes augmentations ont été mieux pour les grandes qualités. Les petites marchandises commerciales faible récession aux États-Unis comme hits bijoutiers. Or chute à $ 886/oz après le pétrole ont atteint de nouveaux record $ 120/barrel et euro s'est brièvement rendu à 1,60 $. BHP 3T la production de diamants bruts -30% à 620000 cts. Inde remplaçant US
faible demande des produits de qualité que les importations Mars poli triple à $ 723.21 millions. Poli exportations +24% à $ 1,5 milliards. bruts et les importations à -10%
719,9 millions $. Belgique Mars bruts importations -8% à 886 millions $. Poli exportations +5% à $ 1.1 milliards. Namdeb 2007 des bénéfices -54% à 18,4 millions $ et des ventes -15% à 588 millions $. Afrique du Sud 2007 bruts exportations +6% à 1,66 milliards $.
Richemont FY08 ventes de bijoux +16% à 4,24 milliards $. Amazon.com 1Q08 ventes
+37% À $ 4 milliards.

  

Le diamant rose taillé en émeraude, monté en bague, ce bijou avait été racheté il y a près de 60 ans par un Américain fortuné puis gardé pendant toutes ces années dans une collection privée.
Qui ne rêverait pas de l’avoir à son doigt? Estimé entre 20 et 28 millions d'euros, ce précieux d’une couleur et d’une pureté «exceptionnelles» est certifié «Fancy Intense Pink» (rose intense) par l’Institut américain de Gemmologie (GIA) et pèse 24,78 carats. Il compte parmi les plus rares jamais mis aux enchères et pourrait battre des records de vente le 16 novembre prochain, à Genève.

«Il s’agit là du plus beau diamant que j’ai eu l’occasion de voir, il possède un cachet extraordinaire, tout en étant très facile à porter et d'une taille parfaite», a précisé, enthousiaste, le président du département de Haute joaillerie pour l’Europe et le Moyen-Orient de chez Sotheby's.

Salon de la Joaillerie – Hong Kong
Le salon international de lajoaillerieà Hong Kong a fermé ses portes mardi. Les ventes se portent bien selon les acheteurs et les vendeurs. Ils sont confiants dans l’avenir alors que l’économie mondiale manifeste déjà des signes de rétablissement.Un record de 2 600 exposants venant de 44 pays et régions étaient présents cette année, c’est 12% de mieux que l’année dernière.Le salon a duré...


Un sextoy de 40 000 euros à gagner sur Sexyprivée.com
Vous allez penser que je fais une fixette, mais ce n’est pas le cas. Je suis juste sur la mailing liste de Vincent Lequeux et ce dernier me prévient qu’à compter d’aujourd’hui et jusqu’au 30 avril, Sexyprivé.commet en jeu, à gagner donc, le sextoy le plus cher du monde…évalué à 40 000 euros ! C’est le Victor Phantasm (je ne sais pas pour vous, mais le nom de Victor ne m’a jamais fait fantasmer, mais bon). En plus, c’est de la fabrication française… Le Victor Phantasm, précise le communiqué, c’est 150 g de bonheur et de luxe, un appareil 100 % or blanc et noir de 18 carats, serti de 117 diamants et la tenez vous bien, c’est le moment que je préfère, dont une bague de 90 diamants que l’on peut se mettre sur le doigt. Et oui, le créateur de ce Sextoy est le joailler Victor, installé Place Vendôme à paris, et qui revendique 25 ans d’expérience dans la haute joaillerie. Le site est ici. Une nouvelle fois, Vincent Lequeux et ses équipes sont passés maître dans l’art de créer le buzz avec ce lot évènementiel sur le site. Sympa, il me propose de passer à la rédac pour me le présenter (y’a un peu trop de monde à la rédac non ?), sous condition de sécurité. Je me vois déjà aller voir mon directeur de la rédaction et le responsable de la sécurité pour leur demander de prévoir quelque chose pour la visite d’un sextoy de 40 000 euros. Déjà que mon côté testeur de jeux vidéos et lecteur de BD fait jaser les collégues.


 ... Une compétition organisée le 10 mars dernier par le populaire animateur radio américain Howard Stern à New York, a vu s’affronter trois maîtresses de Tiger Woods.Baptisé «Tiger Woods Mistress Beauty Pageant», le concours ne se basait pas uniquement sur la beauté des concurrentes pour élire la grande gagnante. Les jurés ont également pris en compte les capacités de séduction des jeunes femmes, ainsi...


Opération contre la mafia russe en Europe: trois interpellations en France
PARIS, 15 mars 2010 (AFP) - Trois personnes ont été interpellées en région parisienne, en Bretagne et en Poitou-Charente lundi, dans le cadre d’une vaste opération coordonnée entre plusieurs Etats européens contre la mafia russe, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie.Les justices suisse et espagnole avaient lancé deux commissions rogatoires internationales, début 2010, en direction de l’Allemagne, l’Autriche,...


Vendôme Luxury met son habit de lumière
Le salon, déjà connu pour ses marques de prêt-à-porter et d’accessoires de luxe, a choisi cette année de s’ouvrir à l’univers de la joaillerie. Pour recevoir les joailliers-créateurs, le salon a élu domicile dans le prestigieux hôtel d’Evreux qui vient tout juste d’être restauré. Plus d’une vingtaine de créateurs étaient réunis dans cet écrin prestigieux mêlant aussi bien la haute fantaisie que la haute joaillerie. Le salon a donné une part importante aux bijoux anti-conventionnels, comme ceux de Delfina Delletrez. Ses bijoux en forme de visage à porter sur l’ensemble de la main ou ses bagues bouches démontrent que la joaillerie est aussi un mode d’expression artistique. La toute jeune créatrice new-yorkaise Jules Kim qui a créé la marque Bijules dévoile au public une nouvelle façon de porter les bijoux, comme ses boucles d’oreilles qui prolongent la partie supérieure de l’oreille : à recommander pour les elfes citadins. Elle présente aussi des bijoux-ongles qui ornent l’extrémité des doigts en version or. Autre créatrice venue de New York, Yael Sonia apporte son univers poétique. Ses créations sont basées sur le mouvement et l’équilibre. Ainsi, rouets, toupies en pierres brésiliennes (quartz, aigues-marines) ornent avec magie vos décolletés ou se balancent en pendants d’oreilles. Le mouvement a également inspiré Wil le Cher, joaillier à Cannes, qui a créé sa bague « Whirl Line » en forme de tourbillon. L’espagnole, Anna M Nadal crée des bagues en forme de livres constellés de pierres fines et privilégie l’or mat qu’elle plisse avec grand art pour créer des manchettes. Pour les amoureux des pierres, Romy Ivsic présente sa fabuleuse collection de tourmalines Paraiba ou de tanzanites, tandis que Christine Escher mise cette année sur les opales. L’anglaise Philippa Holland s’inspire de vrais insectes pour reproduire l’empreinte de leurs ailes sur ses bijoux, alors que Sylvie Wulwik préfère un envol de papillons version diamants. Pour ne pas oublier la gente masculine, Patrice Fabre dévoile en avant-première sa collection Béton en argent et un bracelet orné de pierres orange électrique en grenat mandarin contrastant avec élégance l’acier noirci.


Soli, le chien croqueur de diamants
Maryland - Le Co-propriétaire d’une bijouterie à Rockville, George Kaufman, comme à son habitude, a amené son chien Sollie au magasin avec lui. Un golden retriever a avalé un diamant de trois carats à l’intérieur du magasin de bijoux, Robert Bernard Jewelers, la bouchée est évaluée 20.000 dollars.Dans la soirée du 26 Janvier, Kaufmann et son partenaire d’affaires, Robert Rosin, se sont réunis avec un marchand de diamants et jetaient un coup d’oeil à la pierre pécieuse de trois carats quand celle-ci est tombé sur le sol accidentellement juste à côté de Sollie.Kaufman et son partenaire Rosin Robert n’ont pas eu le temps de réagir que le golden retriever avait déjà gobé le diamant. Ils ont tenté de le sortir de sa bouche mais en vain, il l’avait déjà avalé, dit Rosin WJLA-TV.
La  valeur du chien venait d’augmenté de façon spectaculaire, mais ne dura que trois jours, cite ABC NewsUne fois la panique initiale passée, le propriétaire du chien a appelé un vétérinaire qui leur a conseillé de laisser la nature suivre son cours.
Kaufmann prenait des marches avec le chien espérant trouver la pierre dans les selles de Sollie.«Nous avons fait des promenades le matin et le soir, trois jours plus tard, le chien et les propriétaires ont été soulagés quand le diamant réapparu lors de la promenade quotidienne de Sollie
Je l’ai recueilli dans ses besoins naturels. Ce n’est pas glamour, mais tu dois faire ce que tu dois faire", a déclaré Kaufmann à Fox 5.«Ce fut un dénouement heureux pour le moins dire, a déclaré Kaufmann à la station de télévision.
Source:
( Anglais New York Daily News Diamond in the ruff! Dog swallows $20K gem) «NY jeweller George Kaufmann has ‘ruff’ time as dog eats $20000 diamond»
(Français Nouvel Obs AP International Soli, le chien croqueur de diamants)


Un BlackBerry Curve 8900 avec 4 150 Diamants et de l’or
Pour continuer dans l’habillage de luxe, voici un BlackBerry Curve 8900 avec 4 150 Diamant et de l’or. Le téléphone est équipé de l’ensemble des caractéristiques classiques, mais dispose en plus de 4 150 Diamants et de beaucoup d’or.
Disponible à partir de $200,000 USD


Véritablement hors de prix
Sacré Stuart Hughes, il n'arrêtera pas de nous surprendre... Le grand bazar du bling en ligne propose depuis Liverpool un téléviseur de 55" dessiné par le Suisse PrestigeHD et propulsé par la technologie allemande de Mertz.
Les écrans plats PrestigeHD Supreme Rose edition et PrestigeHD Supreme auront de quoi satisfaire toutes les envies de briller dans son salon. L'écran Rose edition affiche autour de ses 55 pouces de diagonale pas moins de 28 kilos d'or rose 18 carats et 72 brillants d'un carat chacun. Tout ce qui n'aurait pas pu être couvert d'or et de diamant l'est d'aventurine et améthyste.


LE PREMIER IPAD DIAMANT DU MONDE
Le premier iPad recouvert de diamants du monde est déjà en production, bien que l'original ne sorte pas avant le mois d'avril. L'importateur de diamants Mervis envisage de sortir cette conception étonnante en quantité très limitée en Juin. L'iPad comprendra 11.43 carats de diamants classés G/H VS2/SI1 en couleur et en clarté. Un certain nombre d'autres iPads diamants vont probablement voir le jour, si sonse souvient de la profusion des iPods diamants.. Le design est sobre et classique - et incroyablement brillant, comme son prix 19.999.00 dollars...


Trafic de diamants: le FMI aide l'Afrique
Le Fonds Monétaire international (FMI) a annoncé vendredi qu'il allait aider à la formation et à l'assistance technique de seize pays africains soucieux d'éviter que leurs ressources liées à l'extraction d'or et de diamants n'alimentent le terrorisme.Selon cette institution, l'Afrique produit environ 19 milliards de dollars d'or chaque année et six milliards de dollars de diamants. Le montant de ces ressources utilisé à des...


Histoire de la marque Tiffany
Connecticut, Etats-Unis le fils d'un meunier, Charles Lewis Tiffany à New York en 1837, vint à Broadway, avec un partenaire ouvert une petite boutique sans prétention, de la papeterie d'affaires et de tissu. 1853, Charles Tiffany a repris le magasin seul, mettre leurs noms abrégés aujourd'hui queTiffany & Co, et de se concentrer sur les affaires de bijoux. Par la suite, des modifications simples dans une petite boutique à plusieurs reprises, et finalement...


Les achats de bijoux et de montres résistent malgré la crise 
es Français ont acheté presque autant de bijoux et de montres en 2009 que l'année précédente mais le prix moyen des achats a atteint un plus bas niveau depuis 10 ans en raison de la crise qui a aussi profité à l'argent aux dépens de l'or. AFP - Les Français ont acheté presque autant de bijoux et de montres en 2009 que l'année précédente mais le prix moyen des achats a atteint un plus bas niveau depuis 10 ans en raison de la crise qui a aussi profité à l'argent aux dépens de l'or.

Le prix moyen est tombé à 57 euros, selon l'étude annuelle menée par Société 5, a indiqué mardi son directeur Hubert Lapipe, lors d'une conférence de presse organisée par le Comité professionnel de développement de l'horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie et de l'orfèvrerie et des arts de la table.

En 2009, malgré la crise, "les ventes consommateurs ont relativement mieux résisté que dans d'autres pays, comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon ou l'Espagne", selon M. Lapipe.

Le chiffre d'affaires du secteur a en effet reculé de manière mesurée et dans la même proportion que l'année précédente, de -2% par rapport à 2008, soit 5,2 milliards d'euros, selon cette étude.

Le recul en valeur des bijoux en or (-4%), des montres (-5%), a été en partie compensé par le nouveau bond des ventes des bijoux argent (+7%).

Au total, le nombre d'unités vendues a même progressé à 66 millions. "Le grand gagnant, c'est l'argent", a affirmé M. Lapipe, alors que l'or (750/1000 soit 18 carats) reste un produit élitiste. S'il assure 68% du chiffre d'affaires du secteur l'an dernier, il ne touche qu'un client sur cinq.

En revanche, environ 18 millions de pièces en argent ont été vendues l'an passé contre près de 13 millions pour les bijoux en or, selon l'étude de Société 5.

En 2000, les distributeurs vendaient encore deux fois plus de bijoux en or qu'en argent, a rappelé M. Lapipe.

Et, selon lui, cette tendance n'est pas la seule conséquence de la flambée des cours de l'or, qui ont touché un record historique début décembre à 1.226 dollars l'once.

Elle n'est pas non plus le seul fait du prix avantageux des bijoux: les ventes de ceux en plaqué or, dont le prix moyen est pourtant quasi-équivalent à celui des pièces en argent, ont en effet reculé en 2009.

"C'est une mode" et "l'argent plaît maintenant à toutes les catégories d'âge", et non plus aux seules jeunes femmes, selon M. Lapipe. La crise, qui assèche les porte-monnaies et incite à la prudence, ne joue alors qu'un rôle "d'accélérateur" à des tendances plus profondes.

Autre tendance perçue en 2009: la progression des bijoux réalisés avec un or de moindre qualité (375/1000, anciennement 9 carats), qui sont majoritaires en Grande-Bretagne par exemple. Leur part est encore "très marginale" en France, avec un chiffre d'affaires de seulement 18 millions d'euros, "mais on prévoit un doublement cette année", d'après l'expert. En cause cette fois: la flambée des cours de l'or.

 

Informations :
Paris Diamant Direct met en place son nouveau programme de fidélité pour ses clients.

Ce programme de fidélité vous permet de cumuler des points lors de vos achats sur le site Paris Diamant Direct et de les transformer en bon d'achat lorsque vous souhaitez les utiliser.

Vous cumulez 1 point par palier de 50€ d'achat, ainsi un achat de 500€ vous fera gagner 10 points à cumuler avec vos points précédemment acquis. Vous pouvez alors échanger ces points contre un bon d'achat sur la base de 5€ pour 10 points échangés.

Pour les clients précédemment inscrit sur l'ancienne version du site Paris Diamant direct, vous pouvez faire une demande de renouvellement de mot de passe.


Toronto - Ouverture de la Bourse du diamant
La première Bourse du diamant du Canada a officiellement ouvert son parquet lundi à Toronto.
 
 La Bourse du diamant a ouvert ses portes officiellement lundi à Toronto. Elle devient la 29e du genre dans le monde.
L'édifice abritera le centre des commandes de toutes les transactions de la pierre précieuse au pays.
 
Même s'il n'est un joueur que depuis une dizaine d'années, le Canada est déjà le troisième producteur mondial de diamants derrière le Botswana et la Russie. Des centaines de commerçants transigeront à Toronto l'équivalent de 2 milliards de dollars de pierre précieuse par année, selon les prévisions. L'industrie espère accroître son influence sur le plan international.
 
Des diamants canadiens
 
La coordonnatrice de cette nouvelle bourse, Colleen Peyer, mentionne que l'industrie canadienne couvre maintenant l'ensemble du secteur du diamant au Canada: « Nous avions déjà nos mines, nos propres ateliers de taille, notre marché, nos courtiers, et maintenant nous pouvons tout regrouper sous un même toit. »
Cette bourse se veut un lieu hautement sécurisé où les marchands pourront acheter et vendre leurs pierres sur un étage, mais aussi en vérifier l'origine et la pureté grâce à des laboratoires sophistiqués.
Pour Bert Frankian, grossiste en diamants, le plus grand avantage de cette bourse est d'alléger les procédures de douanes: « C'est l'idée d'avoir un endroit où on peut importer la marchandise sans payer toutes les douanes dès le début pour pouvoir choisir ce qu'on veut et retourner le reste. »
Cette bourse est également un gage de provenance, car tous les diamants bruts échangés devront respecter les normes de Kimberley qui certifient que les pierres ont été extraites dans des conditions respectant les droits de la personne.


Braquage dans une bijouterie
 
Vers 18h30, deux hommes, le visage masqué et équipés d’armes de poing ont fait irruption dans la bijouterie située, allée des Erables à Château-Arnoux, tandis qu’un troisième restait au volant d’une voiture de marque BMW, de couleur sombre, immatriculée dans le Gard (30). La scène n’a pas échappé à un témoin qui a immédiatement donné l’alerte à la gendarmerie. Les malfaiteurs ont néanmoins eu le temps de rafler un maximum de bijoux et autres objets de valeur et à fuir avec leur butin. La gendarmerie a mis en place le plan barrage mobilisant toutes les brigades et patrouilles de Château-Arnoux à Manosque et de Sisteron à Digne, sur les routes comme sur l’autoroute. Les départements limitrophes (05-13-83 et 84) ont été également mis en alerte. Les recherches sont toujours en cours.


Un sac d'Ali Baba abandonné au comptoir
 Distrait, le passager qui a oublié son sac à dos dans une salle des bagages de la compagnie aérienne El Al : il contenait pour 50 000 $ de bijoux!!


es derniers jours, le personnel d' El Al a trouvé un sac à dos contenant pour plus de 50.000 $ de bijoux (collier en or 18 carats, des perles noires et blanches de Tahiti, des bagues et des diamants,.....) . Un diamantaire d'Anvers un peu distrait, peut-être ?
Le personnel de la compagnie a retrouvé le client, l'a informé de l'oubli de son babage et... l'a mis en sécurité. L'histoire ne dit pas si l'étourdi a remis une récompense aux agents de la compagnie, mais à l'heure où l'on parle tant de "disparitions" de bagages de bien moindre valeur dans de nombreuses compagnies aériennes et dans les aéroports, ce client a eu une belle chance !

 

NATALIA VODIANOVA, CRÉATRICE DE BIJOUX POUR DE BEERS
Natalia Vodianova s'improvise créatrice de bijoux en dessinant un collier en collaboration avec le spécialiste du diamant De Beers. Appelée « Magic Moment », cette parure spectaculaire est sertie de diamants roses et blancs et de deux diamants taille coeur au centre. Les bénéfices de la vente de cette pièce unique iront au profit de son association destinée à venir en aide aux enfants atteints du cancer, The Naked Heart Foundation. Cette collaboration placée sous le signe du luxe et de la solidarité sera officialisée le 23 février prochain à Londres, à l'occasion du dîner de bienfaisance, le Love Ball. Le fameux collier y sera vendu aux enchères devant un parterre de célébrités. Ce prestigieux évenement marquera également le lancement d'une collection de bijoux crées par Natalia Vodianova, dont le lancement est prévu pour cet été.

Suspecté d’un vol de diamants, il obtient sa libération contre 500 000 fr.Suisse
 VOL | L’homme est poursuivi pour avoir dérobé deux millions de francs de pierres précieuses à un commerçant genevois.
 J. était en prison depuis l’été dernier. Suspecté d’avoir dérobé pour deux millions de francs de diamants, il vient de décrocher sa libération provisoire contre une caution de 500 000 francs. Ce quinquagénaire israélien avait été extradé depuis la Belgique. Actif dans le secteur de la pierre précieuse, il est dans le collimateur de la justice après une plainte déposée en avril par un commerçant genevois grugé


Bijoux remplacés par des bonbons
 
Voici les faits reprochés que nous vous révélions l’été dernier (nos éditions du 29 août): J. et P., un comparse, prennent contact avec le Genevois au début de l’an dernier. Ils se présentent comme des acheteurs souhaitant acquérir auprès de lui des diamants. Les rencontres se multiplient pour aboutir à une promesse de vente. Le commerçant genevois leur présente des pierres de qualité moyenne. Les deux hommes les examinent et se montrent toutefois intéressés. Marché conclu.
Devant eux, l’entrepreneur genevois scelle la boîte dans laquelle doivent se trouver les diamants. Il la remet en sécurité en attendant que ses clients le recontactent pour le paiement. Mais ces derniers ne réapparaissent pas. Intrigué par cette absence, le plaignant enlève les scellés de la boîte après quelques jours afin de se rassurer sur la présence des pierres: en lieu et place des diamants il y trouve… des bonbons! Il en conclut aussitôt que les deux acheteurs les ont volés durant la transaction.
Il saisit alors la justice, qui mettra plusieurs mois à identifier J., un des suspects. Son ADN se retrouve sur la boîte et les sacs contenant les bonbons. Lors de son arrestation, J. livre sa version des faits. Il suggère à la justice que le plaignant aurait organisé une escroquerie à l’assurance: «Les diamants n’ont jamais existé», dit-il.
3% de commission
Le juge d’instruction Pierre Bungener, qui n’a pas retenu cette thèse, a mené l’enquête. Il n’est pas parvenu pour l’heure à retrouver P., le complice présumé de J. «qui semble avoir joué le rôle principal dans l’élaboration et l’exécution de l’infraction reprochée, l’inculpé ne devant toucher qu’une commission de 3%».

N’y a-t-il pas dès lors un risque de collusion entre les deux suspects? Relevant que P. «semble s’être évanoui dans la nature», la chambre d’accusation a admis la libération sous caution du détenu dans l’attente de son procès: «Il ne saurait être pénalisé du fait que la police ne parvienne pas à localiser P.» Hier, J. était toujours en prison en attendant que son avocat Me François Canonica réunisse les 500 000 francs.
Le prévenu pourrait être jugé cette année.


ZILLI Le luxe ultime à vos poignets
 Boutons de manchettes (Ref. 605B0040)
Or blanc 18 carats (17,60 g), diamants blancs (1,36 carat) et onyx (1,80 g)
Prix sur demande
 
Véritables accessoires de mode, les boutons de manchettes sont pour les hommes ce que sont les broches pour les femmes. Longtemps ignorés voire oubliés, les boutons de manchettes redeviennent depuis quelques temps tendances et se transforment en de réels bijoux pour tout homme moderne.

Dépassant largement leur nature fonctionnelle, les boutons de manchettes révèlent l'humeur du moment de celui qui les porte, entrouvrent quelques facettes de sa personnalité et indiquent le statut social de son possesseur.
Plus qu'un simple ornement, les boutons de manchettes sont alors le miroir du temps, mais également de l'individualité. Ce n'est conséquemment pas étonnant que la maison de luxe Zilli laisse place à l'ultra-personnalisation pour sa troisième collection de boutons de manchettes. Fidèle à sa tradition et à la virtuosité de son savoir-faire, cette collection de 46 modèles de la griffe lyonnaise est d'une précision joaillière exceptionnelle.
Chaque modèle peut être personnalisé selon les envies de son futur propriétaire qui dispose alors une variété de pierres, de formes et d'incrustations.
Cristal de roche, nacre de Tahiti, nacre rose ou foncée, lapis lazuli et, pour la première fois, la pierre de lune incandescente se subliment aux côtés des pierres précieuses qui témoignent le luxe suprême de la collection : rubis, diamants blancs ou noirs, toujours montés sur des ors 18 carats.
Que ce soit en torsade, en cabochon, en dentelle, en ovale ou taillés façon diamants, les formes possibles des boutons de manchettes sont multiples et servent de support pour magnifier le délicat travail des métaux précieux. Même la partie intérieure de chaque bouton se dévoile pour rendre compte la minutie presque maniaque de chaque détail artisanal de la création.
Les incrustations minérales, quand à elles, sont travaillées comme en haute couture et donnent corps à des formes végétales telles des branches de corail. Ce travail d'orfèvre témoigne la richesse créatrice de la maison Zilli et de ses équipes, remarquables metteurs en scène des matières les plus rares et les plus précieuses.
Cette collection ultra-personnalisable comprend également trois modèles de cache-boutons et deux originaux pince-cols aux lignes épurées.
Délivrés avec un certificat attestant la garantie des carats, les boutons de manchettes sont présentés par paire dans un écrin de cuir estampillé Zilli.

 

Place Vendome
 
Pour la première fois, la haute-joaillerie s'allie à la haute-couture. Dans le cadre des défilés, cinq maisons de la place Vendôme ont reçu la presse internationale dans leurs salons pour présenter leur nouvelle collection

 

Marisa Miller ne quitte pas Victoria's Secret
Marisa Miller continuera de défiler pour la marque de lingerie Victoria's Secret.
 
Un représentant de Victoria’s Secret a nié les rumeurs voulant que la belle Marisa Miller ait mis un terme à son association avec le géant de la lingerie, affirmant qu’elle faisait toujours partie des visages de la marque, rapporte People.
La carrière de mannequin de Miller est montée en flèche lorsqu’elle s’est jointe à Heidi Klum, Adriana Lima et Karolina Kurkova en tant qu’Ange de Victoria’s Secret en 2008.
Dernièrement, on suggérait que la jeune femme avait été libérée de ses obligations par la marque.
Le président et chef du marketing de la marque, Ed Razek, a répondu aux rumeurs en déclarant : « La rumeur concernant une séparation entre Marisa Miller et Victoria’s Secret est sans fondement et fausse. Nous adorons Marisa et nous continuerons à travailler avec elle dans le futur. »
Rappelons que lors du défilé 2009 de Victoria’s Secret, Miller portait le soutien-gorge Fantasyorné de 3 millions de dollars de diamants et présentant un diamant champagne de 15 carats en forme de cœur comme pendentif.
Par ailleurs, on révélait la semaine dernière que Marisa Miller se trouvait au deuxième rang de la liste annuelle des 99 femmes les plus désirables de 2010 du site AskMen.com.

 

Les joailliers ouvrent leurs portes
 Une effervescence inédite a gagné, jeudi 28 janvier, la place Vendôme, à Paris. Des journalistes allemands, américains, japonais, coréens... entrent et sortent des maisons de joaillerie, comme d'un Starbucks Coffee. Pour la première fois, ces institutions que sont Mellerio dits Meller, Chaumet, Van Cleef & Arpels ou Boucheron ont ouvert leurs portes. Elles viennent d'être inscrites dans le calendrier de la haute couture parisienne, de quoi peut-être compenser la raréfaction des maisons de couture.
 
 
"C'est nous, joailliers parisiens, qui avons souhaité entrer dans ce calendrier de la haute couture, assure Thierry Fritsch, le PDG de Chaumet (groupe LVMH), car la haute joaillerie, en tant que métier d'art, participe de l'image de l'excellence française à l'international."
Chez Chaumet, la collection a pour thème l'abeille, un motif qui ornait la cape de Napoléon, client légendaire de cette maison. Des montres colorées au cadran éclaboussé de diamants, de grands colliers en corail à fermoir abeille, et des bagues insectes dont les ailes bougent à chaque mouvement du doigt... voilà quelques-unes des parures d'exception présentées dans ces salons dorés où vécut Chopin.
Ces pièces vont partir aux quatre coins du monde. "En Europe, la mode de l'or jaune revient, tandis que les pays asiatiques préfèrent encore l'or blanc, précise Lionel Giraud, directeur de la création chez Chaumet. La cliente russe, elle, refuse toujours l'or rose, qui lui rappelle un or cuivré et bas de gamme de l'époque soviétique."
Chez Van Cleef & Arpels (groupe Richemont), on a trouvé le moyen de fédérer tout le monde : le papillon. "Ce motif, datant chez nous de 1922, plaît dans plusieurs pays", affirme Stanislas de Quercize, président de la maison. "Au Japon, il symbolise l'âme, tandis qu'en Chine deux êtres aux amours contrariées peuvent se retrouver une fois transformés en papillons. Aux Etats-Unis, ajoute le patron de Van Cleef, on estime que pour qu'un voeu se réalise, il doit être murmuré à l'oreille d'un papillon..."


MUSÉE SMITHSONIAN
 Le Hope, célèbre diamant exposé au musée Smithsonian de Washington, devra bientôt jouer du coude avec un autre diamant renommé pour l’attention des visiteurs.
 
 Après avoir passé plus de cinquante ans à l’ombre des projecteurs, le diamant Wittelsbach fait en effet une rare apparition publique aux côtés de son cousin.
Son propriétaire, le bijoutier londonien Laurence Graff, estime qu’il s’agit du diamant le plus dispendieux du monde. Il l’a acquis en 2008 pour la bagatelle de 26,4 millions de dollars américains, un record. Il l’a par la suite retaillé pour lui faire retrouver sa couleur originale, une décision controversée dans le milieu diamantaire.
Avec ses 35.56 carats, il s’agit du troisième plus gros diamant bleu au monde.
Le diamant, découvert au 17e siècle, a passé de famille royale en famille royale avant de disparaître mystérieusement quelques jours avant d’être mis aux enchères, en 1931. Il a refait surface vingt ans plus tard en Belgique.
L’exposition commence le 29 janvier et se terminera le 1er août.

 



Le diamant Wittelsbach-Graff est un objet d'intrigue et de légende

Bientôt exposé à Washington le très rare diamant bleu de 31,06 carats, le Wittelsbach-Graff, sera exposé au grand public pour la première fois depuis 50 ans au musée d'histoire naturelle de Washington pendant plus de sept mois aux côtés du fameux diamant Hope, a annoncé l'institution américaine.

"Le diamant Wittelsbach-Graff est un objet d'intrigue et de légende, certainement l'une des plus merveilleuses pierres précieuses du monde", a affirmé Jeffrey Post, conservateur de la collection de gemmes du musée, dans un communiqué diffusé lundi.

"Nous sommes enchantés de montrer cette icône de l'histoire et de la gemmologie au public pour la première fois depuis sa présentation à l'exposition universelle de Bruxelles en 1958", a-t-il souligné. La pierre sera exposée du 28 janvier au 1er août 2010.

La trace de ce diamant remonte à 1664 lorsqu'il a été offert par le roi Philip IV d'Espagne à sa fille, l'infante Margarita Teresa, peu de temps avant son mariage avec l'empereur Leopold Ier d'Autriche.

Le diamant est ensuite entré en 1772 en possession des Wittelsbach, de la maison de Bavière. En 1931, il a été cédé à Christie's lors d'une vente mystérieuse au cours de laquelle la pierre a été remplacée par un vulgaire morceau de verre, raconte le musée d'histoire naturelle de Washington.

Le Wittesbach-Graff est ensuite réapparu en Belgique en 1951 et présenté, sans attribution, à l'exposition universelle de Bruxelles en 1958.

Le diamantaire Laurence Graff en a fait l'acquisition en 2008 lors d'une vente aux enchères à Londres, moyennant 24,3 millions de dollars, un prix record à l'époque pour une pierre unique, selon le Washington Post. La pierre, qui pesait 35,56 carats, a été repolie afin d'en faire ressortir le bleu parfait, perdant quelque 4 carats dans l'opération.

Le diamant sera exposé aux côtés du diamant Hope, un diamant bleu de 45,52 carats, qui proviendrait des mêmes mines d'Inde. Sa présence aux Etats-Unis sera aussi l'occasion pour le musée d'histoire naturelle de mener des analyses "pour déterminer si ces deux pierres viennent du même endroit", a indiqué le conservateur.

"Qu'ils aient ou non une origine commune, le plus important est que le public aura une occasion unique de contempler les deux plus extraordinaires diamants bleus du monde", a noté M. Post.
Bmlog Diamants



Label nouveau pour le diamant

Le beau diamant, dit-on, se juge sur quatre "C" : couleur, coupe (taille), carat, clarté. Les professionnels du diamant, réunis ces jours-ci en conférence près de la place Vendôme à Paris, aimeraient bien y ajouter un cinquième : C comme "confiance" (confidence, en anglais). "Confiance", cela signifierait que le parcours des pierres, de leur extraction de la mine jusqu'à la vente, serait connu.

Toutes ces infos seraient garanties par une carte à puce électronique associée à chaque pierre. Grâce à ce certificat d'origine, les acheteurs seraient ainsi assurés que leur diamant n'a pas été extrait ni taillé par des enfants, et que l'atelier qui l'a produit répond aux normes d'hygiène et de sécurité. Bref, qu'il s'agit d'un diamant "équitable", en quelque sorte.

De bons sentiments, qui n'excluent pas forcément un but plus commercial : le diamant "de confiance" permettrait de redorer l'image du diamant, ternie ces dernières années. On a ainsi accusé l'industrie du diamant d'être partie prenante lors de plusieurs guerres en Afrique (Sierra-Leone, Angola). On l'a même soupçonnée de financer Al-Qaida.

Plus pragmatiquement, le "cinquième C" aiderait aussi les joailliers européens à regagner du terrain sur leurs concurrents asiatiques, comme l'Inde ou la Chine, qui ont beaucoup gagné sur ce marché récemment ...

Ada Mercier : Journal des femmes - luxe et actualité.

Achetez des diamants

Le diamant n'est pas qu'une source de dépense. La pierre peut aussi rapporter de l'argent à condition de bien investir.

Derrière le rêve scintillant des diamants il y a des groupes miniers, cotés en Bourse, et dont les titres papier sont souvent plus accessibles que les pierres brutes. Cependant, d’une part, ces sociétés se battent pour stimuler la demande et a fortiori les prix. D’autre part, elles sont engagées dans une course aux nouveaux gisements.

Soit on opte pour les grands groupes, et donc pour une grande variété de minerais, soit pour des sociétés plus modestes, liées à l’exploration d’une ou deux mines. Dans le monde des majors, De Beers perd aujourd’hui son  monopole de fournisseur. En outre, il n’est accessible en Bourse qu’à travers le titre Anglo American. En dépit de ces évolutions, et comme le diamant ne contribue qu’à hauteur de 4  % de son résultat, Anglo American offre un très fort potentiel. À l’instar de BHP Billiton (10 % de la production mondiale de diamants), candidat au rachat de Rio Tinto (6 %). Le courtier MF Global a réévalué ses objectifs de cours de 3 500 à 4 500 pence pour Anglo American, et de 1 450 à 1 600 pence pour BHP Billiton.

Les sociétés plus petites sont toujours cotées à l’étranger, souvent au Canada ou en Afrique du Sud, et fournissent moins d’informations que les grands mastodontes. Deux peuvent retenir l’attention. Coté au Nasdaq et à Toronto, Aber Diamond est aussi présent depuis peu au NYSE, sous le nom de Harry Winston Diamond Corporation. Il détient 40 % de la mine canadienne Diavik. Mais pourrait racheter le restant à Rio Tinto. La perspective a fait bondir l’action en octobre. L’objectif de cours est de 46,8 dollars (contre 40 dollars). Cotée à Londres, Petra Diamonds vient de racheter à De Beers une mine sud-africaine, entraînant une hausse de son cours. Enfin, l’Afrique du Sud pourrait l’an prochain coter Etruscan Diamonds, Rockwell Diamonds et DiamondCorp ...
Rédaction Marjorie Cessac (Newzy)


Des malfrats qui ont dérobé pour près de 500.000 € de montres de luxe dans une bijouterie de la rue de Rivoli, à Paris, vendredi soir.
Sur les coups de 19 heures, deux hommes armés font irruption dans la bijouterie et obligent un employé à ouvrir le sas. Puis les voleurs s'emparent du contenu des trois vitrines. Des montres Cartier...
leblogluxe.com - Louis Mondot


Une clé USB de la marque Cartierest disponible ce noël pour ceux qui aimeraient montrer un peu de leur sophistication, tout en travaillant ou, en tous cas, tout en échangeant quelques données...
leblogluxe.com - Laurence Loupiac

 

18,7 M€ pour le diamant bleu
Nous vous l'annoncions, il se tenait hier à Londres, une vente aux enchères particulière. Celui d'un diamant particulièrement magnifique : le diamant bleu,  le Wittelsbach !

Rare, d'une couleur bleue particulièrement pure et d'une taille imposante puisqu'il fait 35,56 carats, il était déjà remarquable.

A cela s'ajoutait sa provenance royale, dont nous vous parlions : il appartenait à l'infante d'Espagne.
leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Un joaillier d'Osaka au Japon, Ginka Tanaka, expose dans sa vitrine le plus incroyable des bijoux ! Un sapin d'or 24 carats et décoré de 240 diamants !
L'idée est étonnant et le résultats absolument magnifique !

Quatre artistes ont travaillé trois mois pour produire cette splendeur qui fait 1,5 mètre de haut.

Prévu pour être vendu après Noël (il y a sûrement une logique qui nous échappe là), il sera exposé dans la boutique de Ginka Tanaka jusqu'à là.

A noter que sa valeur est environ d'un million d'euros...
leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Le dentellier de la joaillerie
 Quel joli surnom n'est-il pas ? Il s'agit de Buccellati bien-sûr, cette fameuse maison italienne fondée en 1919 qui a créé tant de beauté dans le monde de la joaillerie qu'elle a gagné le droit de se faire exposée...

Et quelle exposition ! Regardez cet oiseau de perles, d'or jaune, d'argent et de diamants. On comprend la justesse du surnom. On le dirait filé
leblogluxe.com - Laurence Loupiac

 

Des diamants sur ma clef ?
 Avoir une belle voiture, une grande, une voiture de luxe, sophistiquée, confortable et performance est déjà un rêve accompli. Mais chaque détail compte. Jusqu'à ses clefs. Peut-on accepter d'avoir des clefs sans éclat pour accompagner une voiture qui, elle, brille de mille feux ?

La réponse tombe brutalement : non !

C'est bien ce que s'est dit la société britannique Amosu Luxury. Elle a compris ce souci du propriétaire d'une voiture de luxe. Il s'attend forcément à ce que la clef reflète au moins autant de luxe que la voiture et donc, il propose d'orner cette clef de 101 diamants pour un total de 1,09 carats ! Ici, en photo, vous l'aurez reconnue, il s'agit d'une clef de Bentley !
leblogluxe.com - Laurence Loupiac

 

La Vallée de diamants de De Beers
Le titre est évocateur d'une certaine luxuriance et d'une rivière qui coulerait au milieu... de diamants bien-sûr.

C'est le nom de la nouvelle et absolument époustouflante collection de pièces joaillières de De Beers ! Je vous laisse admirer la pièce mise en photo ci-contre qui donne une idée de la richesse et de la beauté de ces œuvres.

C'est sur l'inspiration d'un mythe au sujet d'une vallée mystérieuse qui aurait abrité des milliers de diamants que la collection a trouvé sa source.
leblogluxe.com - Laurence Loupiac

Maria et ses bijoux
S'approcher d'une légende à travers ses bijoux : voilà ce que nous propose l'opéra Garnier depuis le 26 Novembre jusqu'au 2 janvier prochain. La légende est une très grande dame, belle et très talentueuse : Maria Callas.

Elle portait des bijoux sublimes au fil de ses récitals et ses opéras. Des bijoux qui portaient bonheur aimait-elle à dire.

Ils seront tous réunis ou presque car cette collection couvre les prestations de la soprano de 1947 à 1961. C'est dans le cadre du 50ème anniversaire des débuts de Maria à Paris que cette exposition prend place.

leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Demain, gagnez 80 000 Euros en diamants en achetant "L'Officiel"!
 C'est une veritable chasse au trésor qu'organisent les éditions Jalou en insérant 3 diamants, certes pas les plus gros du monde, mais tout de même d'une valeur moyenne de 26 000 € chacun dans trois exemplaires "choisis" du magazine L’OFFICIEL.
leblogluxe.com - David Koskas

 


Mon Amour, épouse-moi, je veux une bague pleine de diamants!
 Et griffée, c'est encore mieux!

La dernière tentation pour les mariages (mais en fin de compte pour tous), c'est d'avoir des alliances de marque.

Mais attention il faut préciser: il ne s'agit pas de l'incision du nom de la bien-aimée (ou de l'amoureux) à l'intérieur de la bague. Non, la signature doit être la plus exclusive et en vogue du moment!

Et voila, il arrive le "Saint Gucci" avec sa nouvelle collection: "Gucci Bridal Collection".
leblogluxe.com - Sonia Reccia

Enchères de Genève
 Les enchères de Genève démarrent samedi et vont proposer pour 140 millions de francs de bijoux, de vins et de montres de collection.

Christie's Europe a 359 bijoux et pierres précieuses qui attendent les acheteurs ainsi que 415 montres et 712 lots de grands crus. Leurs enchères se feront de lundi à jeudi prochains. A noter la présence d'une bague sertie d'un diamant de 22.90 carats qui est estimée 2,5 millions de francs.

Sotheby's, elle, a 218 objets d'horlogerie, 403 lots de bijoux et joyaux et leurs enchères se feront dimanche et mercredi. Ils espèrent en obtenir 50 millions, notamment 6 millions pour un diamant bleu pesant 10.48 carats.
leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Du Diesel pour Noël
Noël amène encore son lot de créations et de nouveautés.

Cette fois, c'est la marque Diesel qui est à l'honneur.

La marque italienne de vêtements pour hommes et femmes s’est tournée vers le designer de bijoux rock chic, Ugo Cacciatori pour la confection d'une collection pour les fêtes.

Baptisée Alien Mould, cette ligne de joaillerie se présente dans des alliages d’or et d’argent. Bien-sûr, on y retrouve l'esprit rétro et l'approche futuriste d'inspiration gothique.

Bijoux lourds, massifs, ils sont faits pour être vus et iront merveilleusement bien avec nos robes de soirées. Celles dont nous ne manqueront pas de trouver pour fêter Noël d'une part, mais également une pour le jour de l'an.

Alien Mould sera en vente pour les fêtes dans les magasins et sur le site diesel.com.


leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Une bague aux Quatre Ors de chez Boucheron
 Cette bague comporte une harmonie et un assemblage de 4 anneaux d'or travaillés en relief aux motifs traditionnels et identifiables de la Maison Boucheron. Elle est composée d'une pointe de diamant, d'or blanc, rose, et jaune et du précieux métal aux "couleurs" de la célèbre Maison.

C'est un enchevètrement d'anneaux emprisonnés dans un motif central qui met en relief une architecture en mouvement.
leblogluxe.com - Loïc Lassara


Un gros diamant exposé
 Envie de voir l'un des plus gros diamant au monde? Il vous faudra alors prévoir un voyage à Toronto, au Canada, afin d'aller visiter le Royal Ontario Museum.

En effet, l'Incomparable Diamond, 407,48 carats, couleur jaune or, classé comme pierre parfaite dans la liste des Gemlogical Institute of America y sera exposé jusqu'au 22 mars 2009 ainsi qu'une splendide série de bijoux provenant du monde entier.

"Nous ne pourrons pas être plus enthousiastes d’avoir l’Incomparable Diamond au sein de notre expo. C’est une pierre iconique, avec une impeccable clarté, une couleur dorée qui ressemble beaucoup à une topaze d’une énorme dimension." nous dit Le directeur de l’expo, Kim Tait.
leblogluxe.com - Laurence Loupiac


Un diamant resplendissant chez Christie's
 Le 10 décembre prochain à Londres, une vente aux enchères chez Christie's va mettre en lumière un diamant d'un bleu-gris absolument époustouflant.

Ce diamant avait été offert à l'infante Margarita Teresa par son père, le roi Philippe IV d'Espagne. Pour vous situer, l'infante Margarita Teresa est la petite fille que l'on voit sur le fameux tableau du maître Espagnol Diego Velazquez.
leblogluxe.com - Laurence Loupiac

 

Piaget pense déjà à la Saint Valentin!
 Curieusement, Piaget vient de présenter à la presse sa collection joaillère et horlogère pour la Saint Valentin, le 14 février 2009 prochain. À chaque St-Valentin, Piaget créé de nouveaux bijoux originaux sur le thème de l’amour. De véritables œuvres d’art à porter sur soi. Un pendentif, un bracelet et une montre à secret: les créateurs de la Maison genevoise  ont mis une nouvelle fois  le cœur à l’honneur.
leblogluxe.com - Martin Peneau

James Bond roule pour Omega... et de Grisogono
 C'est de notoriété publique, James Bond est, depuis Pierce Brosnan, l'ambassadeur incontestable et incontesté de la marque horlogère Omega. Daniel Craig portera en effet, dans Quantum Of Solace un modèle de la collection Seamaster. Et les James Bond Girls dans tout ça? Olga Kurylenko semble s'être laissée séduire par la marque de Fawaz Gruosi, de Grisogono.
leblogluxe.com - Martin Peneau

 

Coup de théâtre" chez Audemars
 Cette nouvelle parure Haute Joaillerie signée Audemars Piguet est le fruit d’une rencontre inédite entre un design inventif à l’extrême et un savoir-faire joaillier hors pair.

Du dessin réalisé en interne à la confection des joyaux, aucun détail n’est laissé au hasard. Le design délicieusement contemporain du collier et de la montre manchette requiert en effet une exécution d’une extraordinaire précision. C’est avec la plus grande maestria que les montures en or gris ont été serties de diamants taille brillant. Le collier, serti de 1673 diamants, représente à lui seul plus de huit cents heures de travail. Il rappelle un ruban étincelant d’une tenue irréprochable. Son infinie souplesse lui permet d’épouser la courbe du cou et de se prolonger sur le décolleté qu’il irradie de mille feux. La manchette adhère, quant à elle, parfaitement au poignet. Enfin, le sertissage à griffes a été retenu pour les principaux éléments. En rabattant de petites griffes sur la table du diamant, il dégage la pierre du métal et la met particulièrement en valeur. Deux rangées, l’une de petits diamants, l’autre de pierres de dimensions plus importantes, en alternant, dessinent une structure très régulière.
leblogluxe.com - Martin Peneau

 

Un carnet de bal signé Audemars Piguet

 Cette parure unique, sortie de l’atelier de Haute Joaillerie d’Audemars Piguet, invite à fermer les yeux et à se concéder quelques instants de rêve.

Le thème floral, quintessence de la féminité, est à l’origine de cette création joaillière. La nature s’exprime ici dans toute son exubérance. On croirait assister à l’éclosion des bourgeons, à l’épanouissement des pétales et des tiges.